" Tiens bien ton crayon ! "


C'est ce que l'on répète à nos enfants dès qu'ils commencent à gribouiller. On leur montre plusieurs fois et puis, de guerre lasse, on se dit qu'ils apprendront à l'école.

En début d'année, nous nous sommes rendus compte que Loustic n°2 ne savait pas écrire. Et pourtant, pas de difficulté particulière en maternelle, bon certes il tenait mal son crayon mais nous ne nous en étions pas inquiétés.

Sauf que quand la Maternelle se termine, il faut savoir écrire plus ou moins 28 lettres à la minute. Rien que ça. Et que si l'on tient mal son crayon, ce n'est pas gagné.

Plutôt que de faire des pages et des pages d'écriture, nous sommes allés voir une magicienne... Une magicienne qui n'a pas de baguette mais des crayons. Des pots remplis de crayons : c'est une GRAPHOTHÉRAPEUTE.

Grâce à elle, Zoulou n°2 s'est débloqué et a fait de gros progrès... Parce que quand on ne sait pas écrire, qu'on n'y arrive pas parce que ça fait mal, on s'ennuie assez vite et on en arrive à faire plein de bêtises pour attirer l'attention de ses parents et de sa maîtresse sur ses difficultés.

Alors concrètement que fait la graphothérapeute ? L'illustratrice Lynda Corazza a fait quelques illustrations très parlantes à ce sujet :

Nous avons la chance d'en avoir une très bien à Lompret ; pour ceux que cela pourrait aider, n'hésitez pas à demander ses coordonnées.

#trucsetastuces

108 vues

Mentions légales